•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les matins d'ici, ICI Première.
Les matins d'ici, ICI Première.
Les matins d'ici

Rattrapage du 23 janvier 2024 : La saison des virus respiratoires; et les programmes en français à l'Université d'Ottawa

Résumé

Le professeur en sciences biologiques à l'UQAM et expert en virologie, Benoit Barbeau, fait le point sur la saison des virus respiratoires; la directrice des Partenariats, programmes et relations internationales à Universités Canada, Julia Scott, commente la décision du gouvernement d'établir un plafond temporaire de deux ans visant les étudiants étrangers; l'avocat spécialisé en droits linguistiques, Me Mark Power, revient sur l'avenir des programmes en français à l'Université d'Ottawa; et l'ancien maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, réagit à la vague de démissions d'élus municipaux au Québec.

Cet extrait audio vous a été recommandé

  • 8 heures 13 minutes

    Inquiétudes sur l’avenir des programmes francophones à l’Université d’Ottawa

    Mark Power dans les bureaux de Radio-Canada.

    Les programmes en français à l’UdeO sont protégés par la loi, selon l’avocat Mark Power

    Même si le recteur Jacques Frémont a prévenu la communauté universitaire de la nécessité d'un redressement substantiel des finances, l'avocat spécialisé en droits linguistiques et ancien professeur à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, Mark Power, croit que c'est au gouvernement Ford d'agir et de délier les cordons de la bourse. Il rappelle qu'il existe une obligation légale « reconnue par la Cour d'appel de l'Ontario de financer l'Université d'Ottawa et ses programmes, du moins, en français de façon suffisante pour atteindre l'équivalence réelle ».