•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Journée de la diversité culturelle à Gatineau, pour mieux vivre ensemble

Les malins, ICI Première.
Audio fil du samedi 11 août 2018

Journée de la diversité culturelle à Gatineau, pour mieux vivre ensemble

Journée gatinoise de la diversité culturelle : mieux vivre ensemble, ça se construit

Un homme noir parle au micro dans un studio
Louis Patrick Comeau, agent de la diversité culturelle à la Ville de GatineauPHOTO : Radio-Canada / André Dalencour
Les malins, ICI Première.
Les malinsPublié le 11 août 2018

Le parc Moussette accueillera dimanche la 16e Journée gatinoise de la diversité culturelle. Le thème retenu cette année est « Pour le vivre-ensemble ». C'est un événement extérieur qui se veut festif et familial, accessible à tous gratuitement.

Le but est avant tout de célébrer la diversité de Gatineau, qui comprend plus de 88 communautés culturelles différentes sur son territoire.

Le défi du vivre-ensemble, c’est de s’assurer qu’il y a une bonne cohésion entre toutes ces communautés, explique Louis Patrick Comeau, agent de la diversité culturelle à la Ville de Gatineau.

Cela passe par des rencontres, des lieux de dialogues et des événements comme celui-ci, estime-t-il.

Si certains ont déploré que le Sommet du vivre-ensemble, qui a eu lieu au printemps dernier, ne rassemblait pas suffisamment de Québécois d’ascendance européenne, M. Comeau croit que le contexte et la situation sont différents avec les journées gatinoises de la diversité culturelle.

Il y a aussi l’aspect d’observation. Le Sommet du vivre-ensemble, c’est nouveau ici dans la région, même au niveau de la province, donc il y a toujours cette question de voir ce que c’est, précise-t-il. C’est certain qu’un deuxième sommet aura un autre accueil dans la communauté. 

La Journée gatinoise de la diversité culturelle, c’est plus un événement festif, culturel. La culture, c’est un des points moins sensibles où l’on peut mettre le monde ensemble, ajoute Louis Patrick Comeau.

La journée débutera dès 11 h par une matinée dédiée aux familles. Par la suite, des artistes de divers horizons se relaieront sur scène.