•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les malins, ICI Première.
Les malins, ICI Première.
Rattrapage du samedi 29 février 2020

Juste pour le Kink  :  discussion autour de la (saine) littérature érotique

Incursion poétique dans l’univers BDSM

Publié le 29 février 2020
Pascale St-Onge, attachée et agrippée par le cou, dans la pièce Kink.
Pascale St-Onge dans la pièce KinkPHOTO : Marie-Noël Pilon

Quand on utilise les bons mots, les vrais mots, il parait qu'on peut tout dire... Même ce qui ne se dit pas par peur de choquer les bonnes gens ou encore ce qui nous gêne (mais qui est plus commun qu'on ne le croit). C'est ce qu'on fait les auteurs de KINK.

Au départ, KINK était une pièce de théâtre destinée à initier de façon poétique au fétichisme et du sadomasochisme. On en avait d’ailleurs jasé à l’émission lors d’une discussion de salon en cuirette.

Le spectacle est aujourd’hui devenu un livre intitulé Kink - Initiation poétique au BDSM publié aux Éditions Remue-Ménage (2019).