•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Soyez futés, soyez malins  :  cinq trucs pour préparer sa maison avant l'hiver

Les malins, ICI Première.
Rattrapage du samedi 23 octobre 2021

Soyez futés, soyez malins  :  cinq trucs pour préparer sa maison avant l'hiver

Comment bien préparer sa maison pour l’hiver en 5 étapes faciles

Des feuilles d'arbres dans une gouttière sur le bord d'un toit de maison.
Cinq conseils pour préparer sa maison en vue de la saison froide qui approche.PHOTO : iStock / photogress
Les malins, ICI Première.
Les malinsPublié le 25 octobre 2021

Mieux vaut prévenir que guérir. L'adage vaut aussi bien pour notre santé que pour l'entretien de notre maison. Avec l'arrivée de l'automne et pour préparer sa maison en vue de la saison froide qui approche, voici cinq conseils de l'entrepreneur en construction et inspecteur en bâtiment Jean-Michel Chénier.

1. Entretenir les gouttières

Depuis trois ans environ, nous subissons de nombreuses actions de gel et de dégel durant la saison hivernale. Il convient donc de nous adapter en modifiant nos techniques d’entretien. Après avoir pris le soin de nettoyer et de s’assurer qu’il n’y a pas de dommage aux gouttières et aux descentes pluviales, l’une des solutions est l’ajout de câbles chauffants jusqu’au sol, afin d’éviter la formation et l’obstruction de glace dans les gouttières.

2. Vérifier les arbres qui sont près de la propriété

Sous le poids de la neige et de la glace, les branches peuvent céder et atterrir sur des fils électriques, la toiture de la maison, un balcon ou encore votre voiture. Pour éviter d’endommager l’une des composantes, on veillera à avoir un bon dégagement près des branches susceptibles de se rompre.

3. S’assurer qu’il y a des pentes de terrain d’eau

En raison du gel, les sols ont une capacité d’absorption d’eau réduite. Avoir de bonnes pentes de terrain d’eau, qui canalisent et éloignent l’eau de la maison, permet d’éviter une surcharge d’eau près de notre habitation, et donc de réduire considérablement les risques d’infiltration d’eau et de sinistres.

4. Vérifier les portes et les fenêtres

Il est très important de vérifier les infiltrations d’air avant la saison hivernale. Si on sent que de l’air s’infiltre par le pourtour d’une fenêtre, on peut la restaurer et apporter des améliorations en changeant les joints scellants, les coupe-froid ou les loquets, pour non seulement prévenir l’infiltration d’air, mais également l’infiltration d’eau. Ces recommandations s’appliquent aussi pour les portes.

5. Vérifier le chauffage et la ventilation

Qu’on soit chauffé à la plinthe ou au convecteur électrique, aux chaudières au propane, au gaz naturel ou à l’huile, on peut faire vérifier son système par un expert. Il s’assurera que tout est en bon état et qu’il n’y a pas de risque de bris soudain pouvant survenir dans les premières semaines d’utilisation. Côté ventilation, on veille à remplacer les filtres et à s’assurer que nos conduits d’aération, notre système d’échangeur d’air et nos registres sont propres et sains, afin d’éviter toute obstruction. L’idée est aussi d’éviter que ne se propagent dans la maison toute la poussière et les bactéries qui s’y sont accumulées durant l’été. Un bon coup d’aspirateur, y compris près des plinthes électriques si la maison en comporte, et le tour est joué!