•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Rencontre entre Isabelle Craig et Zacharry-David Dufour

Les grands entretiens, ICI Première.
Zacharry-David Dufour : la force d’être trans

Rencontre entre Isabelle Craig et Zacharry-David Dufour

Zacharry-David Dufour : la force d’être trans

Souriant, Zacharry-David Dufour se trouve sur un bateau et tient un appareil photo dans ses mains.
Zacharry-David DufourPHOTO : Facebook/Zach Dufour
Les grands entretiens, ICI Première.
Les grands entretiensPublié le 18 mai 2022

Ariane Dufour est née en 1988, mais elle est officiellement Zacharry-David Dufour depuis 2014. Histoire d'une profonde transition, celle d'un petit garçon né dans un corps de fillette qui est devenu un modèle et une inspiration pour toute une génération.

« C’était ça, mon chemin », lance Zacharry-David Dufour, qui, après toutes ces années et ces démarches, ne réalise pas tout le chemin parcouru. Même si sa famille l’a grandement appuyé dans sa démarche, le jeune homme a vécu plusieurs traversées du désert, notamment à l’adolescence.

Zacharry-David rappelle qu'il y a 15 ou 20 ans, les discussions sur la transsexualité portaient davantage sur des hommes qui devenaient des femmes. « Je ne pensais pas que l’inverse était possible, raconte-t-il. Je savais que je cherchais quelque chose, mais je n’étais pas capable de mettre un mot sur ça. »

Un témoignage a ouvert ses yeux, celui d’une personne qui discutait de son vécu et ce qu’elle vivait comme changements à l’émission Tout le monde en parle. « C’était vraiment un soulagement. […] C’était cohérent avec [la manière dont] je m'étais senti depuis ce moment-là, à 18 ans », dévoile Zacharry-David Dufour. « Mon objectif final, je le savais : devenir un gars à part entière pour moi. »

Zacharry-David Dufour a cependant dû être patient, car les ressources et l’information étaient rares à l’époque. Malgré tout, il a commencé à donner des conférences sur le sujet et sur son expérience : « Je pense que quand on s’expose au monde, quand on est prêt à se mettre à nu devant 100, 200, 300 personnes, c’est difficile de ne pas être transparent », affirme-t-il.

En raison de son expérience, il s'est intéressé à la psychologie, au point qu’il a commencé un baccalauréat dans ce domaine. « J’ai toujours baigné là-dedans. Même avec les conférences, j’ai fait un peu de la relation d’aide », explique-t-il. En fin de compte, ses multiples intérêts l’ont amené à plutôt continuer ses études au sein d’un baccalauréat multidisciplinaire.

Zacharry-David Dufour a également participé aux téléséries Féminin/féminin et Je suis trans, et pense « que [cette dernière] a changé quelque chose dans la communauté trans et dans la communauté en général ».

Aujourd’hui, alors que la transsexualité a guidé sa vie pendant longtemps, Zacharry-David Dufour veut se définir comme individu, et pour cette deuxième phase de sa vie, il aimerait plus que tout être père, avec sa conjointe. « J’ai tellement d’amour à donner », dit-il.