•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les grands entretiens, ICI Première.
Les grands entretiens, ICI Première.
Patsy Gallant, la chanteuse qui a encore le feu sacré

Rencontre entre Franco Nuovo et la chanteuse Pasty Gallant

Patsy Gallant, la chanteuse qui a encore le feu sacré

Publié le 30 avril 2021
La chanteuse durant sa prestation musicale.
Patsy GallantPHOTO : La production est encore jeune inc. / Karine Dufour

Elle commence à chanter à 3 ans avec ses sœurs, les Gallant Sisters, et entreprend une carrière solo en 1967. « Mes sœurs chantaient aussi bien, et même mieux [que moi] », confie Patsy Gallant à Franco Nuovo. La chanteuse et actrice d'origine acadienne raconte les grands moments de sa vie et de sa carrière au cours de cet entretien.

En 1967, Patsy Gallant rencontre son agent et amoureux, Ian Robertson. « Il m’a tout montré. […] Il a fait de ce canard vilain un cygne », dit-elle. La chanteuse enchaîne les disques en français et en anglais, tout cela en pleine période disco, et réalise même un exploit en 1974 : être la seule Blanche à assurer la première partie d’un concert de James Brown, le roi du funk et de la soul, à la Place des Arts, à Montréal.

Deux ans plus tard, elle interprète en version disco Mon pays, de Gilles Vigneault, qu’elle chante également en anglais, sous le titre From New York to L.A. Notons que cette adaptation dans la langue de Shakespeare se fait sans l’autorisation de Gilles Vigneault. Grâce à cette version, Patsy Gallant se fait connaître partout dans le monde : « J’ai fait une tournée mondiale [grâce à] cette chanson. »

« Je suis une des premières qui a eu des tubes disco en français. »

—  Patsy Gallant
La chanteuse Patsy Gallant en prestation dans un studio de Radio-Canada en 1971.

La chanteuse Patsy Gallant en 1971

Radio-Canada / André Le Coz

En 1978, Patsy Gallant devient une vedette de la télévision, à CTV, avec sa propre émission. Après deux saisons, elle quitte l’émission. « Je voulais faire des choses que j’aime », dit-elle en précisant qu’elle a perdu énormément d’argent.

Avec la fin du disco, Patsy Gallant traverse de difficiles années 1980. Puis arrivent les années 1990 et Starmania : « Je pensais aller là pour six mois! » Cette aventure dure finalement huit ans et est un énorme succès.

« Tout est possible dans la vie, quand on y croit et quand on a la passion », affirme Patsy Gallant, qui a 72 ans aujourd’hui. « J’ai toujours 20 ans quand je monte sur scène. »