•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les grands entretiens, ICI Première.
Les grands entretiens, ICI Première.
Louise Latraverse : « Ma vie est une recherche de liberté et d’indépendance »

Franco Nuovo reçoit la comédienne et metteuse en scène Louise Latraverse

Louise Latraverse : « Ma vie est une recherche de liberté et d’indépendance »

Publié le 18 mars 2021
Louise Latraverse
Louise LatraversePHOTO : Radio-Canada / Olivier Lalande

Louise Latraverse a largement fait parler d'elle avec « L'amour crisse », les mots qu'elle a prononcés le 31 décembre dernier à l'émission En direct de l'univers. Mais elle a une longue carrière de comédienne, d'auteure, d'animatrice, de chroniqueuse et de directrice artistique derrière elle. Franco Nuovo la rencontre.

Montage du visage de Louise Latraverse au micro de Radio-Canada, accompagné de la citation : « La phrase "L’amour crisse" m’a donné beaucoup de visibilité. Je pense qu’il y avait un besoin de l’entendre. »

Louise Latraverse

Radio-Canada

Louise Latraverse obtient son premier rôle dans la télésérie La côte de sable, de Marcel Dubé, en 1961. À cette même période, elle rencontre Claude Léveillée, le grand amour de sa vie. L'artiste écrit de grandes chansons pour elle, dont La légende du cheval blanc. « J’ai un très beau souvenir de cette vie avec Claude. C’était le début des boîtes à chansons », fait remarquer Louise Latraverse sur cette relation qui dure deux ou trois ans.

À la fin des années soixante, elle rencontre aux États-Unis son conjoint, Emmett Grogan, une des figures importantes du mouvement hippie de San Francisco et un ami de Bob Dylan et de Janis Joplin, qu’elle fréquente. « Tu le sais qu’il se passe quelque chose d’extraordinaire. Les Beatles sont arrivés, Dylan va casser la baraque, les Stones arrivent. […] Je le sais bien que je vis quelque chose d’exceptionnel », dit-elle.

Après la mort prématurée d’Emmett Grogan, elle revient à Montréal avec son fils. Elle fait de la radio, de la télévision, et joue dans des films, notamment Entre la mer et l’eau douce et Les ordres de Michel Brault.

« Je me suis battue toute ma vie contre l’ennui. Je n’aurais pas été capable de rester dans un univers. J’aimais passer d’un univers à l’autre. »

—  Louise Latraverse

Directrice artistique du Théâtre de Quat’Sous de 1984 à 1986, elle se fait remarquer avec la première de la pièce Being at Home with Claude, de René-Daniel Dubois, en 1985.

Au début des années 2000, elle signe la mise en scène du spectacle solo de l’humoriste française Anne Roumanoff au Festival Juste pour rire : « J’ai tout fait dans ma vie. Il fallait que je travaille! J’avais un enfant, j’étais toute seule! »

Toute sa vie, Louise Latraverse n’a pas eu de plan de carrière. « J’avais choisi un milieu que j’aimais et je savais que j’y passerais ma vie », affirme-t-elle.