•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chronique sciences avec Normand Voyer : Le blues d'après les Fêtes

Les Fêtes et rien d'autre, ICI Première.
Audio fil du samedi 6 janvier 2018

Chronique sciences avec Normand Voyer : Le blues d'après les Fêtes

Les astuces contre la dépression hivernale

Un bonhomme de neige qui fait la moue
La dépression hivernale touche de nombreuses personnes.PHOTO : Shutterstock
Les Fêtes et rien d'autre, ICI Première.
Les Fêtes et rien d'autre !Publié le 6 janvier 2018

Jusqu'à 15 % de la population canadienne serait affectée par la dépression saisonnière. Le chimiste Normand Voyer explique qu'il faut prendre au sérieux ce désordre saisonnier qui est causé par les variations de mélatonine, de dopamine et de sérotonine. Il donne également quelques conseils pour combattre ce qu'on appelle « le blues de l'hiver ».

Le manque de lumière a un effet sur les molécules
Sans lumière, le corps produit une quantité excessive de mélatonine, l’hormone du sommeil. Pour réduire la production de mélatonine, profitez au maximum de la lumière naturelle lorsque cela est possible. Si ce n'est pas possible, utilisez plutôt la lumière artificielle. L'exposition à la lumière brillante artificielle, de quelques minutes à quelques heures par jour, est un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la dépression saisonnière. Toutefois, il est préférable d'utiliser des appareils spécialement conçus à cet effet, car certaines lumières peuvent être dommageables pour la rétine.

Ajoutez du sport à votre routine
En pratiquant des sports extérieurs comme la marche, la raquette, le ski ou le patin, vous profiterez de la lumière naturelle et vous stimulerez la production de dopamine dans votre cerveau, ce qui améliorera votre humeur et vous donnera de l'enthousiasme et de l’entrain.

Le sport, très peu pour moi
Vous pouvez augmenter votre niveau de dopamine de plusieurs façons, notamment par le rire. En effet, plusieurs études ont démontré qu'une bonne dose de rigolade vous fait non seulement oublier votre quotidien, mais elle produit aussi de la dopamine dans votre cerveau.

« Vous pouvez même regarder des vidéos de chats, si vous voulez. »

— Une citation de  Le chimiste Normand Voyer

Mangez des aliments riches en tryptophanes
Le tryptophane, un acide aminé essentiel, est le précurseur de la sérotonine. Il a la capacité de se rendre facilement à notre cerveau et de se transformer en sérotonine. Le tofu, le chocolat ou encore le fromage mozzarella sont particulièrement riches en tryptophanes.