•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Crise dans les urgences partout au pays

À l'aide d'un thermomètre, une mère prend la température de son enfant couchée dans un lit.
Le Collège des médecins recommande le port du masque dans les lieux publics pour lutter contre la hausse de la circulation des virus respiratoires chez les enfants.PHOTO : getty images/istockphoto / PeopleImages
Les faits d'abord, ICI Première.
Les faits d'abordPublié le 3 décembre 2022

La situation est toujours critique dans la majorité des hôpitaux du pays, particulièrement dans les hôpitaux pédiatriques, si bien que les professionnels de la santé sont de plus en plus inquiets pour les fêtes. Mais que pouvons-nous faire pour éviter de frapper un mur au cours des prochaines semaines? Le Dr Brian Conway, qui est directeur médical au Centre des maladies infectieuses de Vancouver, explique qu'avec la hausse marquée des virus respiratoires, il est plus que jamais important de traîner un masque avec soi en tout temps, et de le porter dans les lieux achalandés.

Il ajoute qu’il est important d’être adéquatement vacciné, et qu’il faut s’isoler lorsque l’on ressent des symptômes grippaux. Selon le Dr Brian Conway, si la situation ne s’améliore pas dans les prochaines semaines, « il y aura un risque pour le système de santé ».