•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des gouvernements à la hauteur du défi des changements climatiques?

Les faits d'abord, ICI Première.
Rattrapage du 16 avril 2022 : La Russie accusée de génocide, et la présidentielle française

Des gouvernements à la hauteur du défi des changements climatiques?

Crise climatique : penser plus loin que les prochaines élections

Steven Guilbeault parle, debout en Chambre.
Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique.PHOTO : La Presse canadienne / Patrick Doyle
Les faits d'abord, ICI Première.
Les faits d'abordPublié le 16 avril 2022

« Je pense que le cœur du problème, c'est que c'est davantage l'opinion publique que les avis scientifiques qui guide les décisions de nos politiciens », se désole Laure Waridel. L'écosociologue soutient que les décisions doivent être prises dans une perspective à long terme, plutôt qu'à court terme, pour les prochaines élections. Elle aborde également la responsabilité des personnes élues de protéger la santé et la sécurité de la population.

Journaliste spécialisé en environnement, Étienne Leblanc suggère quant à lui que les politiciens fassent preuve d’audace. Il nomme quelques projets qui ont d’abord causé la peur avant d’être acceptés par la population.

Hugo Séguin, qui œuvre dans le milieu environnemental depuis 20 ans, croit aussi qu’il faut poser des gestes forts et conséquents. Le trio se prononce également sur le rôle de Steven Guilbeault, sans le condamner.