•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Gabriel Nadeau-Dubois se prononce sur son étiquette woke

M. Nadeau-Dubois en point de presse à l'Assemblée nationale.
Le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois.PHOTO : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel
Les faits d'abord, ICI Première.
Les faits d'abordPublié le 25 septembre 2021

« Je pense que le débat derrière les étiquettes est plus intéressant. C'est un débat à savoir quelles sont les valeurs québécoises. Qui a le droit de les décréter? Est-ce que François Legault, du haut de sa majorité parlementaire et des 37 % de votes qu'il a eus à la dernière élection, peut décréter les valeurs québécoises? » Le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois revient sur l'échange survenu à l'Assemblée nationale avec François Legault lors duquel il a accusé le premier ministre d'imiter Maurice Duplessis, avant d'être qualifié de woke.

Le député de Gouin explique le motif qui l'a poussé à établir cette comparaison. Il discute également des incitatifs financiers promis aux infirmières pour contrer la pénurie de main-d'œuvre, et dit pourquoi cette nouvelle mesure ne sera pas suffisante.