•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

De plus en plus difficile de se loger au pays : Tables de discussion

Les faits d'abord, ICI Première.
Rattrapage du 10 juill. 2021 : La crise du logement au pays

De plus en plus difficile de se loger au pays : Tables de discussion

Un portrait national de la crise du logement

Une pancarte sur laquelle est écrit : vendu
De plus en plus de voix s'élèvent pour dénoncer la crise du logement à Montréal.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Les faits d'abord, ICI Première.
Les faits d'abordPublié le 10 juillet 2021

L'été est souvent synonyme de déménagement. Les marchés de la location et de la propriété sont devenus extrêmement compétitifs dans bien des villes canadiennes, et ils excluent des acheteurs et des locateurs. Avec ses invités, Alain Gravel réfléchit à ce phénomène, aux moyens d'y remédier et aux manières de freiner cette fuite en avant des valeurs immobilières.

  • Francis Cortellino, économiste à la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), dresse un état de la situation au Canada.
  • Les agents immobiliers Chantal Albert, de Exit Realty Associates à Moncton, Gisèle Caron-Zoratto, de Right at Home Realty à Toronto, Julien Delbassee-Leflon à Vancouver et Simon Léger, de l’Équipe Bardagi à Montréal, analysent cette crise du logement.
  • Robert Hogue, économiste principal à la Banque Royale, et Joanie Fontaine, économiste à JLR Solutions Foncières, proposent des solutions à la crise du logement.
  • Hans Brouillette, directeur des Affaires publiques de la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ), et Véronique Laflamme, porte-parole du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), discutent d’immobilier abordable selon le point de vue des propriétaires et celui des locataires.