•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un policier de dos, la main posée sur sa voiture de patrouille de la GRC.
Un policier de la Gendarmerie royale du Canada.PHOTO : Radio-Canada / CBC / Paul Palmeter
Publié le 13 juin 2020

Alors que trois nouveaux incidents entre policiers et Autochtones sont survenus en moins d'une semaine au Canada, le premier ministre Justin Trudeau y est allé d'une déclaration sans équivoque : la discrimination systémique existe au sein de corps policiers comme la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Mais certains ne sont pas du même avis. Les quatre invités d'Alain Gravel ne s'entendent pas sur la nécessité de parler de racisme systémique.

Les invités d’Alain Gravel :

  • Alain Babineau, conseiller en matière de profilage racial et sécurité publique au Centre de recherche-action sur les relations raciales
  • Édith Cloutier, directrice générale du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or
  • Paul Chablo, coordonnateur du programme de techniques policières au Collège John Abbott
  • Christian Leuprecht, professeur de sciences politiques au Collège militaire royal du Canada, à Kingston, en Ontario

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser