•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les faits d'abord, ICI Première.
Les faits d'abord, ICI Première.
Les faits d'abord

Rattrapage du samedi 26 mars 2022 : Lueur d'espoir en Ukraine, et investissement en infrastructures routières

Résumé

L'ex-présidente de la Lettonie explique qu'il y a de l'espoir que le conflit opposant la Russie à l'Ukraine se termine; l'ancienne directrice de l'Agence européenne de défense et l'ancienne ambassadrice du Canada auprès de l'OTAN parlent d'un possible aveu d'impuissance de l'OTAN; le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu et l'ex-détenu Daniel Benson abordent la constitutionnalité d'imposer à Alexandre Bissonnette une peine minimale à purger supérieure à 25 ans de prison; Catherine Dorion et Robert Poëti débattent des investissements gouvernementaux en infrastructures routières; Michel Rosenfeld et Charles-Philippe David se penchent sur les auditions de confirmation de la nomination de Ketanji Brown Jackson à la Cour suprême des États-Unis; Stéphanie Chouinard, François Gravel et Jean-Christophe Boucher discutent de l'alliance entre le NPD et le Parti libéral; et les journalistes russes Tikhon Dzyadko et Nikolaï Vokuev parlent de la censure et de la propagande russe à l'égard de leur travail.

Cet extrait audio vous a été recommandé

  • 12 heures 11 minutes

    Entrevue avec l'ex-présidente de la Lettonie Vaira Vike-Freiberga

    Portrait de Vaira Vike-Freiberga.

    Vers la fin du conflit en Ukraine : la lueur d’espoir de l’ex-présidente de la Lettonie

    Devant les déclarations récentes du président russe Vladimir Poutine à savoir qu'il concentrerait son offensive militaire sur l'est de l'Ukraine, l'ex-présidente de la Lettonie Vaira Vike-Freiberga entretient une « lueur d'espoir » à l'idée que le conflit tire potentiellement à sa fin. « Le côté positif de cette dernière déclaration, quand il dit que le plan a été exécuté, [...] ça voudrait dire qu'il renoncerait à l'idée d'occuper toute l'Ukraine », affirme-t-elle.