•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les faits d'abord, ICI Première.
Les faits d'abord, ICI Première.
Les faits d'abord

Rattrapage du 13 févr. 2021 : Liberté universitaire, et surdoses en Colombie-Britannique

Résumé

Le recteur de l'Université d'Ottawa, Jacques Frémont, revient sur l'affaire Lieutenant-Duval; la Dre Cécile Tremblay fait le point sur la COVID-19; les députés Marie Montpetit et Gabriel Nadeau-Dubois discutent du maintien de la semaine de relâche; Marie Grégoire et Paul Journet présentent leur chronique politique; et le Dr Brian Conway et le criminaliste Yvon Dandurand parlent de l'épidémie de surdoses en Colombie-Britannique.

  • 12 heures 10 minutes

    Sommaire de l'émission avec Alain Gravel

  • 12 heures 10 minutes

    Faut-il défendre la liberté académique? Entrevue avec Jacques Frémont

    Le recteur est au micro, devant un panneau écrit "uOttawa".

    « Mot en n » : le recteur de l’Université d’Ottawa sort du silence

    Cinq mois après l'affaire Lieutenant-Duval concernant l'utilisation du « mot en n », le recteur de l'Université d'Ottawa, Jacques Frémont, revient sur la controverse et explique les raisons pour lesquelles il n'a pas pris la parole plus tôt. Quand on lui demande si le roman de Pierre Vallières peut être cité dans un cours, le recteur affirme « qu'il n'y a absolument aucune censure » et que l'utilisation d'oeuvres faisant référence au « mot en n » n'est pas proscrite, mais qu'il faut avertir les étudiants au début du semestre.
  • 12 heures 24 minutes

    Faut-il reporter la relâche au Québec? Entrevue avec Cécile Tremblay

    Des enfants s'amusent dans la neige pendant la semaine de relâche.

    Reporter la semaine de relâche au Québec comme en Ontario, une bonne idée?

    Une étude de l'Université Simon Fraser prévoit une forte hausse des cas de COVID-19 d'ici la fin du mois de février, notamment en raison du variant britannique. Malgré cette prévision, la microbiologiste et infectiologue au Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) Cécile Tremblay croit que le report de la semaine de relâche n'est pas l'option à privilégier et propose plutôt d'autres pistes à explorer. Elle prend pour exemple les mesures mises en branle depuis le retour des Fêtes qui concordent avec une stabilisation des cas. « Ça nous montre que nos mesures fonctionnent. »
  • 12 heures 29 minutes

    Faut-il reporter la relâche au Québec? Discussion politique

  • 12 heures 37 minutes

    Chronique politique avec Marie Grégoire et Paul Journet

  • 12 heures 49 minutes

    Décriminalisation des drogues dures en Colombie-Britannique : Discussion

  • 12 heures 57 minutes

    Retour sur le 13 février 1974 pour la journée internationale de la radio