•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Ergothérapie avec Pier-Luc Turcotte : Au service du jeune retraité

Les éclaireurs, ICI Première.
Audio fil du lundi 23 juillet 2018

Ergothérapie avec Pier-Luc Turcotte : Au service du jeune retraité

L’ergothérapie pour donner un sens à la vie après la retraite

Un homme joue de la guitare aux côtés d'une femme et d'une femme fille, sur une nap de pic-nic, en pleine nature.
Les ergothérapeutes recommandent d’intégrer à son quotidien des activités qui sollicitent l’esprit et les sens, comme apprendre à jouer d’un instrument de musique.PHOTO : iStock
Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireursPublié le 24 juillet 2018

La retraite est une rupture radicale dans l'horaire de vie d'une personne. Pour aider les jeunes retraités à redéfinir leur routine quotidienne, les ergothérapeutes les accompagnent dans le développement d'un mode de vie sain et porteur de sens pour eux. Cette intervention est non seulement bénéfique pour la santé physique et mentale des retraités, mais elle peut aussi réduire le coût des services de santé publique, soutient l'ergothérapeute Pier-Luc Turcotte.

« La prémisse de l’ergothérapie, c’est que les activités que l’on fait chaque jour sont importantes pour notre bien-être, peu importe notre âge ou nos capacités. [...] Il faut une routine qui nous permet de vivre des expériences variées. »

— Une citation de  Pier-Luc Turcotte

Pier-Luc Turcotte recommande d’intégrer à son quotidien des activités qui sollicitent le corps, mais aussi l’esprit et les sens, comme apprendre à jouer d’un instrument de musique. Il suggère aussi de participer à des activés qui favorisent le sentiment d’appartenance à un groupe ou à la société. « Par exemple, le jeune retraité pourrait décider de s’inscrire à un cours à l’Université du troisième âge ou à un club de bridge. »

Une intervention d’ergothérapie préventive californienne, le lifestyle redesign ou « redéfinir sa vie », a fait ses preuves. Selon une étude de l’Université de Californie du Sud réalisée auprès de 460 aînés âgés de 65 à 85 ans, cette méthode :

  • augmente la vitalité et la satisfaction envers la vie;
  • améliore le fonctionnement social;
  • réduit les incapacités et les limitations fonctionnelles;
  • améliore la santé mentale et réduit les symptômes dépressifs;
  • améliore le bien-être physique et diminue la douleur corporelle;
  • réduit l’utilisation des services de santé.

Pier-Luc Turcotte indique que cette intervention a récemment été traduite en français par une équipe de recherche de l’Université de Sherbrooke. Le cahier de formation pour les ergothérapeutes devrait paraître prochainement pour que les futurs retraités puissent en bénéficier.