•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le stress des vacances : Entrevue avec la Dre Sonia Lupien

Les éclaireurs, ICI Première.
Audio fil du samedi 16 juillet 2016

Le stress des vacances : Entrevue avec la Dre Sonia Lupien

Apprivoiser le stress des vacances

La chercheuse en neuroscience, conférencière et auteure Sonia Lupien
La chercheuse en neuroscience, conférencière et auteure Sonia LupienPHOTO : Radio-Canada/Olivier Lalande
Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireursPublié le 16 juillet 2016

« Chaque transition dans notre vie constitue un agent stressant. Quand on passe du travail aux vacances, ça aussi, ça peut causer un stress. » La chercheuse en neurosciences Sonia Lupien explique pourquoi le temps des vacances est anxiogène pour certaines personnes et elle offre ses trucs pour mieux profiter des moments passés loin du boulot.

Selon elle, il est périlleux de partir en vacances après une séance intensive de travail. « Prendre des vacances après un gros rush, c’est s’assurer de tomber malade dans les trois premiers jours de notre congé en raison du stress. » Il vaut donc mieux attendre quatre jours afin que le corps effectue sainement la transition entre la fin d’un effort intellectuel important et le repos.

Sonia Lupien avertit ses enfants qu’elle sera impatiente au début des vacances et que ce n’est donc pas le temps pour eux de lui demander d’aller acheter des bonbons. Cet avertissement évite des chicanes désagréables.

Comme le stress des vacances est souvent lié aux déplacements, surtout si l'on transite par un aéroport, elle remet en question la nécessité d’aller ailleurs durant les vacances. Elle exemplifie son propos en affirmant que sa fille se souvient davantage d’une semaine de bénévolat en famille à la SPCA que du voyage familial à Barcelone.