•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireurs, ICI Première.
Audio fil du mercredi 18 avril 2018

Sujet du jour : La misophonie

La misophonie, ou quand certains sons deviennent absolument insupportables

Publié le 19 avril 2018
Une femme se bouche les oreilles.
La misophonie touche de nombreuses personnes.PHOTO : iStock

Vous vous mettez hors de vous lorsque vous entendez un son qui vous est insupportable, comme des pneus qui crissent sur la chaussée, la fraise chez le dentiste, le tuyau d'échappement d'une moto ou encore des craquements de doigts? Vous êtes probablement atteint de misophonie, un trouble neurophysiologique ayant fait l'objet d'un papier récemment sur le site web du média indépendant The Conversation.

Les gens atteints de misophonie, qui signifie « haine du son », ont des réactions disproportionnées lorsqu’ils entendent certains sons. Ces derniers provoquent des sentiments de colère, d'anxiété et de l’irritation. Les répercussions physiques sont également importantes : sueur, accélération du rythme cardiaque, gestes brusques, contractions musculaires et haute pression font partie des réactions négatives suscitées par un bruit désagréable ou intolérable.

Les personnes qui souffrent de misophonie sont généralement conscientes qu’elles réagissent de façon disproportionnée, mais elles ne peuvent pas s’empêcher de réagir de la sorte.

Selon des études, cette aversion pour certains bruits se développerait pendant l’enfance et croîtrait avec l’âge.

Fait à noter : les gens souffrant de misophonie auraient tendance à être moins indulgents lorsque les sons jugés désagréables sont produits par des membres de leur famille plutôt que par des inconnus.

La recherche commence à peine à s’intéresser à ce trouble neurophysiologique. Cependant, certaines études ont d’ores et déjà suggéré que la thérapie cognitivo-comportementale serait efficace pour traiter la misophonie.