•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Santé avec Dre Karine Bériault : Le retrait du permis de conduire

Les éclaireurs, ICI Première.
Audio fil du samedi 23 avril 2016

Santé avec Dre Karine Bériault : Le retrait du permis de conduire

Jusqu'à quel âge conserver son permis de conduire?

PHOTO : iStock
Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireursPublié le 23 avril 2016

Il n'y a pas d'âge limite officiel pour détenir un permis de conduire. Toutefois, précise la docteure Karine Bériault, il est important de faire des évaluations médicales régulièrement afin de détecter les limitations fonctionnelles, comme les pertes d'attention et de mémoire, qui peuvent rendre la conduite dangereuse. 

Lorsqu'on atteint 75 ans, on doit remplir un formulaire médical attestant nos capacités à conduire. Les médecins jouent donc un rôle clé dans ce processus. 

La décision de recommander le retrait du permis n'est pas prise à la légère, explique la docteure Bériault. Les médecins constatent qu'il entraîne souvent un isolement des aînés; ceux-ci risquent donc de voir leur état de santé se détériorer davantage.

Les études sur le sujet démontrent qu'avec l'âge, les capacités au volant diminuent, mais que le nombre d'accidents lié à ce déclin n'augmente pas pour autant. C'est lorsqu'ils constatent un risque sérieux que les médecins peuvent recommander à la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ) de retirer le permis. 

Les gens semblent toutefois reconnaître s'ils ont encore les aptitudes nécessaires pour conduire, constate Karine Bériault. Selon les données de la SAAQ de 2014, parmi les gens âgés de 75 ans ou plus, 843 personnes ont dû rendre leur permis, alors que 4866 y ont renoncé d'eux-mêmes.