•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireurs, ICI Première.
Audio fil du mercredi 7 mars 2018

Psychoéducation avec Stéphanie Deslauriers : Les devoirs

10 conseils pour s’acquitter des devoirs à la maison dans la bonne entente

Publié le 8 mars 2018
Une mère fait des devoirs avec sa fille.
Le soutien des parents et les encouragements de leur milieu ont un impact majeur dans le maintien à l'école des enfants.PHOTO : Getty Images / PeopleImages

À moins d'être en Finlande, où les écoliers ne rapportent pas de travaux à la maison, la période des devoirs est souvent un irritant pour les parents. La psychoéducatrice Stéphanie Deslauriers propose des trucs pour faciliter votre vie et celle de votre enfant.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les enfants n’aiment pas faire les devoirs, notamment parce qu’ils peuvent rappeler au jeune ses difficultés d’apprentissage de la journée ou parce qu’ils anticipent des conflits.

Voici une liste de conseils pour que cette tâche se déroule bien :

  1. Ne pas les faire juste avant de se coucher : L’enfant est rendu trop fatigué à ce moment de la journée.
  2. Ne pas les faire tout de suite en arrivant : Vaut mieux donner une pause avec un début et une fin, comme le visionnement d’une émission de télévision ou la consommation d’une collation.
  3. Trouver un endroit calme : La télévision, les discussions ou la musique sont d’importantes sources de distraction.
  4. Conserver tout le matériel nécessaire à proximité de cet endroit calme : Cela évitera les interruptions entre les différents devoirs.
  5. Lâcher prise sur certains aspects : Votre enfant a passé la journée assis. Pourquoi ne pas le laisser faire ses devoirs debout?
  6. Respecter ses capacités, selon l’âge : Les devoirs ne devraient pas prendre plus de 15 minutes pour un écolier de 1re année et 45 minutes pour un enfant en 6e année.
  7. Offrir une aide équilibrée, selon l’autonomie et la maturité : On ne doit pas faire les devoirs à sa place ni le laisser à lui-même. On le laisse essayer et on l’accompagne en cas de difficultés.
  8. Le féliciter : Dire « Je suis fier de toi parce que tu as persévéré » constitue une bonne façon de souligner ses efforts.
  9. Consulter des ressources : Comme Alloprof Parents (Nouvelle fenêtre) et le livre Comment survivre aux devoirs (Nouvelle fenêtre), de Josiane Caron Santha.
  10. Déménager en Finlande : Les enseignants n'y donnent pas de devoirs à faire à la maison aux enfants.