•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireurs, ICI Première.
Audio fil du mardi 13 février 2018

Psychoéducation avec Stéphanie Deslauriers : Les comportements alimentaires

Des trucs pour changer l’attitude des enfants qui refusent de manger

Publié le 14 février 2018
Une mère tente de faire manger son enfant âgé de 3 ou 4 ans.
Un enfant refuse de manger.PHOTO : iStock

« C'est important de créer une ambiance où on prend le temps de se parler. » La psychoéducatrice Stéphanie Deslauriers suggère d'avoir du plaisir à manger avec son ou ses enfants et de les éveiller aux saveurs et aux textures des aliments. S'ils s'amusent à lancer leur assiette, elle conseille d'ignorer leur comportement pour éviter qu'ils y prennent goût.

Stéphanie Deslauriers croit que le repas est un moment de la journée où il est important de discuter avec ses enfants, de leur poser des questions ouvertes sur leur journée. Si un enfant est plus difficile, elle conseille de lui exiger qu’il goûte au moins une bouchée d’un aliment avant de dire s’il l’aime ou non.

Laisser les enfants manger à leur faim
L’enfant doit manger idéalement à chaque repas. La psychoéducatrice dénonce qu’on apprenne souvent aux enfants à ne pas écouter les signaux de faim et de satiété. Elle s’étonne qu’on les félicite parfois d’avoir outrepassé leur appétit en leur donnant un dessert. Si des enfants ne mangent pas toute leur assiette, elle recommande de déposer sur la table des petits morceaux de fromage, du céleri, des carottes et du riz, qu’ils mangeront pour combler leurs besoins nutritifs.

« On est mieux d’encourager [les enfants] à manger à leur faim. Cela implique de manger plus lentement, d’où l’importance de discuter pendant le repas. »

—  Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice