•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Mode avec Madeleine Goubau : Créations de designers pour aider des sinistrés

Les éclaireurs, ICI Première.
Audio fil du lundi 18 septembre 2017

Mode avec Madeleine Goubau : Créations de designers pour aider des sinistrés

La mode pour sensibiliser la population au sort des réfugiés

La robe de la designer britannique Helen Storey, présentée en mars 2017 au Salon international d’aide humanitaire et de développement de Dubaï.
La robe de la designer britannique Helen Storey, présentée en mars 2017 au Salon international d’aide humanitaire et de développement de Dubaï.PHOTO : Getty Images / Nezar Balout
Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireursPublié le 19 septembre 2017

La mode est le reflet d'une époque, dit-on souvent. Au moment où la crise migratoire et le réchauffement de la planète génèrent un nombre grandissant de réfugiés et de sinistrés, certains designers souhaitent attirer l'attention sur ces réalités. De plus en plus de créateurs sont inspirés par ces enjeux, souligne Madeleine Goubau, journaliste spécialisée en mode.

Par exemple, la designer et professeure de mode britannique Helen Storey a converti, il y a quelques années, une tente onusienne d’un camp de réfugiés syriens en une longue robe à capuche. Ornée de données météorologiques, la robe met ainsi en évidence le lien entre les changements climatiques et les déplacements de populations qui surviendront dans les années à venir.

Exposé pour la première fois à Londres en 2015, le vêtement a été présenté cette année au Salon international d’aide humanitaire et de développement de Dubaï.

D’autres designers conçoivent des vêtements utilitaires spécifiquement faits pour les victimes de catastrophes naturelles ou les réfugiés. C’est le cas d’Angela Luna, diplômée de l'année 2016 à la Parson School of Design de New York.

Après avoir interrogé des organismes humanitaires, la designer américaine a créé une série de vêtements transformables et ingénieux. Angela Luna, qui a sa propre marque de vêtements « humanitaires », a notamment créé un manteau qui se transforme en tente, et un autre qui se transforme en sac de couchage.

La vie des mannequins d'aujourd'hui ne ressemble en rien à celle des mannequins d'il y a quelques années.

Getty Images

Les prix des vêtements confectionnés par Angela Luna varient entre 250 $ et 350 $. Elle vend ses produits au grand public et utilise une partie des profits pour offrir des vêtements à des réfugiés.