•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Physiothérapie avec Denis Fortier : Le stress et les douleurs post-traumatiques

Les éclaireurs, ICI Première.
Audio fil du jeudi 2 février 2017

Physiothérapie avec Denis Fortier : Le stress et les douleurs post-traumatiques

Quand le stress post-traumatique est accompagné de douleurs physiques

Perquisition policière dans la nuit du 30 janvier 2017 en lien avec l'attentat au Centre culturel islamique de Québec.
Perquisition policière dans la nuit du 30 janvier 2017 en lien avec l'attentat au Centre culturel islamique de Québec.PHOTO : Radio-Canada / Maxime Corneau
Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireursPublié le 3 février 2017

À la suite d'un événement traumatisant, que ce soit une catastrophe naturelle ou une fusillade comme celle qui s'est produite à Québec dimanche, les conséquences psychologiques subies par les victimes peuvent mener à des problèmes physiques, explique le physiothérapeute Denis Fortier. Le trouble de stress post-traumatique (TSPS) est souvent un facteur menant, par exemple, à des douleurs chroniques.

Inconsciemment, une victime du TSPS peut éviter certains mouvements qui lui rappellent l’événement traumatisant. Les troubles du sommeil et un état d’alerte exagéré menant à des sursauts et à une crispation des muscles sont d’autres exemples d’effets physiques causés par cette détresse psychologique.

Selon Denis Fortier, cette réalité est méconnue et il peut être difficile d’établir le lien entre une douleur physique et un événement survenu des mois auparavant. C’est pourquoi la consultation, qu’elle soit entreprise auprès d’un professionnel de la santé physique ou psychologique, ne peut qu’être bénéfique pour mettre le doigt sur le problème.