•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Sécurité automobile avec Marie-Laurence Paquin : La conduite hivernale

Les éclaireurs, ICI Première.
Audio fil du mercredi 21 décembre 2016

Sécurité automobile avec Marie-Laurence Paquin : La conduite hivernale

Des trucs pour vaincre la phobie de la conduite hivernale

Marie-Laurence Paquin au micro des Éclaireurs.
Êtes-vous stressé lorsque vous conduisez l'hiver?PHOTO : Radio-Canada / Julien Lamoureux
Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireursPublié le 22 décembre 2016

Apprendre quelques règles sur la physique est important pour se débarrasser des craintes entretenues à l'idée de prendre le volant l'hiver. Pour une conduite sécuritaire sur la neige et la glace, il suffit de bien comprendre le transfert de poids, selon la cascadeuse Marie-Laurence Paquin. Elle insiste aussi sur la qualité des pneus.

Le poids est d’abord transféré vers l’avant du véhicule lorsqu’on freine. Effectuer un virage dans cette situation peut causer un dérapage. Une perte de contrôle peut également se produire après qu'on ait évité un obstacle sur la route, car le poids se déplace latéralement. L’important est d’y aller en douceur pour retrouver sa trajectoire initiale. « L’expression “coup de volant” devrait être bannie de la langue française », résume Marie-Laurence Paquin.

« Idéalement, on veut rouler en ligne droite et à vitesse constante, mais ce n’est pas réaliste. »

— Une citation de  Marie-Laurence Paquin

Tout passe par les pneus
« Le meilleur cadeau qu’on puisse se faire, ce sont de bons pneus d’hiver, ajoute la cascadeuse. Ces quatre petites surfaces grosses comme des tranches de pain sont notre seul contact avec la route », renchérit-elle. La réaction de la voiture aux mouvements du conducteur et à ce qui se trouve dans son chemin est intimement liée à la qualité du pneu.