•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireurs, ICI Première.
Les éclaireurs

Audio fil du lundi 14 janvier 2019

Résumé

  • 19 heures

    Bulletin réseau

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Patrick Masbourian et les collaborateurs

  • 19 heures 8 minutes

    Chimie alimentaire avec Anne-Marie Desbiens : La salubrité des aliments

  • 19 heures 16 minutes

    Entrevue avec Normand Baillargeon : Écrits sur l’éducation de Bertrand Russell

    Normand Baillargeon

    Éducation à la sexualité : la pensée du philosophe Bertrand Russell encore pertinente

    « Les positions de Bertrand Russell sur la sexualité et son enseignement, étonnamment, ça reste encore quelque chose qui a une pertinence aujourd'hui. [...] Il pensait par exemple qu'on devait parler aux enfants de sexualité avant la puberté », dit Normand Baillargeon à propos des idées du philosophe Bertrand Russell, qui trouvent un écho dans l'actualité récente. Bertrand Russell, figure intellectuelle importante du 20e siècle, a beaucoup écrit sur l'éducation et son rôle central, souligne le professeur retraité de l'Université du Québec à Montréal qui cosigne un livre portant sur le philosophe.
  • 19 heures 31 minutes

    Psychologie avec Édith St-Jean : La violence dans les relations chez les ados

  • 19 heures 41 minutes

    Droit préventif avec François Bibeau : Arnaque à l'héritage et comment se protéger

    Un notaire examine un document.

    Gare à l’arnaque à l’héritage, un type de fraude en hausse

    « C'est un genre de fraude dont on entend parler de plus en plus », souligne François Bibeau, président de la Chambre des notaires du Québec (CNQ), à propos de l'arnaque à l'héritage, où un escroc vous envoie par la poste ou par courriel une lettre très officielle vous informant que vous avez été choisi pour toucher l'héritage d'une richissime personne. Dans ce document, l'escroc, un soi-disant notaire, vous explique qu'il a été embauché pour liquider la succession, mais que vous devez payer des frais avant de pouvoir obtenir les fonds. « Le but [des malfaiteurs], c'est d'aller chercher le plus d'informations possibles à propos de vos renseignements personnels », explique François Bibeau, qui en appelle à la méfiance des gens à l'égard de ce type de fraude.
  • 19 heures 51 minutes

    Billet d'humeur de Véronick Raymond : Le travail fantôme