•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un réseau d’observatoires sous-marins en Colombie-Britannique

Les années lumière, ICI Première.
Audio fil du dimanche 2 septembre 2018

Un réseau d’observatoires sous-marins en Colombie-Britannique

Un réseau d’observatoires sous-marins en Colombie-Britannique

Équipements utilisés par Ocean Network Canada pour sonder les fonds sous-marins.
Équipements utilisés par Ocean Network Canada pour sonder les fonds sous-marins. PHOTO : Radio-Canada / Chantal Srivastava
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 2 septembre 2018

Le Canada compte un réseau d'observatoires sous-marins unique en son genre. Basé à l'Université de Victoria, en Colombie-Britannique, le réseau Ocean Networks Canada (OCN) dispose d'un éventail de capteurs de tous genres reliés par près de 900 km de fibres optiques, à des profondeurs atteignant plus de 2000 mètres. Il s'agit d'un trésor pour les scientifiques, qui peuvent ainsi sonder la mer en continu.

Grâce à ce réseau, il est désormais possible de mieux évaluer les impacts environnementaux des changements climatiques, notamment dans l’Arctique, où un observatoire est basé à Cambridge Bay. Les communautés locales peuvent ainsi connaître en temps réel l’état des glaces.

Au cours de l’été, des chercheurs ont également testé des instruments dans le but d’installer un détecteur de neutrinos au fond de l’océan. De plus, OCN est en train de mettre en place un système d’alerte précoce pour détecter plus rapidement les tsunamis lors de tremblements de terre.