•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Tuerie de masse : un crime d’inspiration?

Une jeune homme devant son ordinateur portable, avec un bandeau qui cache son visage.
Qu'est-ce que les récents travaux en criminologie peuvent nous apprendre sur le rôle des médias dans la radicalisation des auteurs de tuerie de masse?PHOTO : getty images/istockphoto / filistimlyanin
Publié le 29 avril 2018

Les tueries de masse survenues à Toronto et à Québec, tout comme la fascination de leurs auteurs pour certains meurtriers et groupes radicaux, ramènent dans le débat public la question du rôle des médias dans ces crimes d'inspiration qui se succèdent sans cesse. À la lumière des récents travaux en criminologie, quelle part de responsabilité incombe aux médias?

Invité : Samuel Tanner, professeur agrégé à l’École de criminologie de l'Université de Montréal

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser