•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les Mayas étaient plus nombreux que l’on croyait

Les ruines d'une ancienne cité maya au Guatemala.
Les données recueillis grâce à une technologie révolutionnaire de détection et de télémétrie se nommant LiDAR ont permis de découvrir la densité de population d'anciennes cités mayas. PHOTO : getty images/istockphoto / Soft_Light
Publié le 18 février 2018

Grâce à l'utilisation de radars laser, des chercheurs ont démontré la réelle étendue de plusieurs cités mayas au Guatemala dont on connaissait déjà les monuments les plus importants. La découverte pourrait faire bondir considérablement le nombre estimé de représentants de cette civilisation, rendant la disparition de cette dernière encore plus mystérieuse.

Invités :

Maxime Lamoureux-Saint-Hilaire, anthropologue à l’Université Tulane, en Louisiane, aux États-Unis
Christina Halperin, archéologue à l’Université de Montréal

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser