•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une dame, portant une tuque et un foulard, par une journée froide et grise d'automne, est accroupie devant un ruisseau dans un boisé.
Dans ce boisé de Brossard, l’équipe de Nature-Action Québec, dont fait partie la chargée de projet Léa Bouttier, assure la gestion et la surveillance des terrains dont l’organisme est propriétaire.PHOTO : Radio-Canada / Gino Harel
Publié le 9 décembre 2022

Même quand on s'enfonce dans ce boisé, havre de nature, le bruit de fond du monde urbain est encore perceptible. On se trouve non loin de l'intersection très commerciale des autoroutes 10 et 30, à Brossard, sur une propriété de Nature-Action Québec. Gino Harel nous la fait découvrir.

Nature-Action Québec fait partie de ces nombreux organismes de conservation qui font l’acquisition, à coups de centaines d’hectares, de milieux naturels qu’ils s’engagent à protéger pour toujours.

À Brossard, le boisé regorge de biodiversité végétale et faunique. On y trouve plusieurs espèces qui font l’objet d’efforts particuliers de préservation en raison de leur statut d’espèces préoccupantes ou menacées. La rainette faux-grillon, le goglu des prés et la tortue serpentine, par exemple, y trouvent refuge.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser