•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des sons universels pour décrire les sensations

Personnages avec des nuages de commentaires au-dessus de leur tête.
Une forte proportion de mots de base dans plus de 4000 langues partagent des sons spécifiques.PHOTO : iStock / Andrii Yalanskyi
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 11 février 2022

Dans une récente étude parue dans la revue Scientific Reports, des chercheurs concluent que les mots qui évoquent la rugosité des surfaces ont une probabilité quatre fois plus élevée de contenir un r roulé, comme dans les mots « rugueux » ou « abrasif », que pour les mots associés à ce qui est lisse et doux.

Leurs observations portent sur un corpus qui compte plus de 300 langues parlées dans le monde.

Ce genre de travaux alimente les discussions sur l'évolution des langues.

Tout comme cette étude sur l'effet « bouba-kiki », parue en novembre dernier dans la revue Philosophical Transactions of the Royal Society B, qui concluait que, parmi un groupe de 900 locuteurs de langues variées, 70 % des personnes testées avaient associé une forme ronde au mot « bouba » et une forme pointue au mot « kiki ».