•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des projets de recherches canadiens avec le télescope James Webb

Les années lumière, ICI Première.
Rattrapage du 12 déc. 2021 : Émission spéciale sur le télescope spatial James Webb

Des projets de recherches canadiens avec le télescope James Webb

Exoplanètes et galaxies lointaines dans la mire du James Webb

Illustration artistique montrant ce à quoi pourrait ressembler le système TRAPPIST-1 d'un point de vue extérieur.
Illustration artistique montrant ce à quoi pourrait ressembler le système TRAPPIST-1 d'un point de vue extérieur.PHOTO : NASA/CALTECH
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 10 décembre 2021

Des dizaines de chercheuses et chercheurs au Canada attendent impatiemment le déploiement du télescope spatial James Webb (JWST) afin de mettre à profit les heures d'observation qui leur ont été allouées. Gino Harel en fait un bref survol.

L’étude de l’atmosphère des exoplanètes peut permettre d’en apprendre beaucoup sur leur environnement.

Un programme d’observation canadien se donne pour mission d’utiliser l’instrumentation du JWST pour tenter d’établir notamment si certaines d’entre elles pourraient être habitables. Certaines de ces exoplanètes, par exemple, se trouvent dans le système de l’étoile Trappist-1.

Un autre groupe d’experts ciblera plutôt des amas de galaxies, avec comme objectif que ces zones d’observation dans l’espace leur permettent d’apercevoir d’autres galaxies situées encore plus loin derrière.

En tout, les projets de recherches canadiens bénéficieront de centaines d’heures d’observation avec le puissant télescope, afin d’étudier divers phénomènes astrophysiques dans l’espoir de mieux comprendre l’évolution de notre univers.