•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La signature génétique d'épidémies du passé : Les détails avec Renaud Manuguerra

Les années lumière, ICI Première.
Rattrapage du 4 juillet 2021 : La théorie de l’impact cosmique du Dryas, et l'origine des médailles de bronze

La signature génétique d'épidémies du passé : Les détails avec Renaud Manuguerra

Une épidémie de coronavirus vieille de 20 000 ans

Représentation du coronavirus et d'un brin d'ADN.
Les chercheurs ont découvert des mutations associées à une épidémie de coronavirus il y a 20 000 ans chez des populations d'Asie.PHOTO : getty images/istockphoto / peterschreiber.media
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 2 juillet 2021

En scrutant le génome humain, une équipe de recherche a montré que 20 000 ans avant le SRAS-CoV-2, le SRMO ou même le SRAS, un autre coronavirus a ravagé l'Asie de l'Est. Cette mystérieuse épidémie a été d'une ampleur telle que les scientifiques ont détecté son effet sur l'expression de certains gènes dans la descendance des populations touchées, 900 générations plus tard.