•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Faciliter la réadaptation en fauteuil roulant : Les détails avec Gino Harel

Les années lumière, ICI Première.
Rattrapage du 6 juin 2021 : La réadaptation en fauteuil roulant, et les virus respiratoires en 2021-2022

Faciliter la réadaptation en fauteuil roulant : Les détails avec Gino Harel

Des simulateurs de fauteuils roulants pour améliorer l’adaptation des gens

Un homme dans la jeune cinquantaine est assis dans un fauteuil roulant. Devant lui se trouve un écran d'ordinateur sur lequel défilent les images d'une balade sur le trottoir.
Le professeur Philippe Archambault, de l'Université McGill, fait une démonstration du simulateur de fauteuil roulant sur lequel il mène des travaux de recherche.PHOTO : Radio-Canada / Gino Harel
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 5 juin 2021

Que ce soit à la suite d'un accident ou d'une maladie, les nouveaux utilisateurs et utilisatrices de fauteuils roulants doivent s'exercer avant de pouvoir maîtriser leur nouvel équipement d'aide à la mobilité. Gino Harel nous parle des recherches qui se font pour les aider à y parvenir.

Des chercheurs du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (CRIR) sont à l'œuvre depuis de nombreuses années pour trouver des moyens de venir en aide aux personnes qui doivent se déplacer en fauteuil roulant.

Par exemple, l’équipe du professeur Philippe Archambault, de l’Université McGill, a mis au point des simulateurs de fauteuils roulants, qu’ils soient électriques ou à propulsion manuelle. Le but est de permettre aux utilisateurs et utilisatrices de ces fauteuils de s’y habituer dans un contexte sécuritaire.

De son côté, la professeure Claudine Auger, de l’Université de Montréal, travaille avec des collègues sur une nouvelle technologie destinée aux fauteuils roulants électriques dotés d’un mécanisme de bascule.

Ce nouveau système permettra de rendre l’utilisation de ces fauteuils plus efficace, dans le but de réduire les pressions du côté du siège quand une personne est assise dans la même position pendant de longues périodes.