•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un virus chez des saumons d’élevage atteint aussi des saumons sauvages

Une entreprise piscicole dans les îles Discovery, en Colombie-Britannique.
Une entreprise piscicole dans les îles Discovery, en Colombie-Britannique.PHOTO : Offerte par Mowi
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 30 mai 2021

Un article paru dans la revue Science Advances établit des liens de transmission entre des fermes de salmoniculture, en Colombie-Britannique, et des infections de saumons sauvages du Pacifique. Gino Harel nous en fait le compte rendu.

Le virus en question s’appelle orthoréovirus pisciaire. Il est présent dans les eaux de la côte ouest depuis de nombreuses années.

Les auteurs de l’étude, publiée cette semaine, ont eu recours au séquençage de génomes du virus et à des tests de dépistage sur des milliers de poissons.

Selon leurs conclusions, les saumons de l’Atlantique, élevés dans des fermes d’aquaculture en Colombie-Britannique, joueraient un rôle dans la transmission de l’orthoréovirus pisciaire au sein des populations sauvages de saumon quinnat dans le Pacifique.