•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chute des cas d'influenza sur la planète : Les détails aves Gino Harel

Les années lumière, ICI Première.
Rattrapage du 16 mai 2021 : Maltraitance des enfants, et qualité de l'eau au Nunavik

Chute des cas d'influenza sur la planète : Les détails aves Gino Harel

Grippe et COVID-19 : des courbes nettement contraires

Une jeune femme aux cheveux longs et noirs tousse dans son coude.
Le SRAS-CoV-2 et l'influenza sont des virus bien différents.PHOTO : iStock / agrobacter
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 15 mai 2021

Des chercheurs canadiens et australiens fournissent une autre preuve, chiffres à l'appui, que le SRAS-CoV-2 et le virus de l'influenza sont bien différents. Gino Harel nous parle de leur article, publié cette semaine dans la revue Frontiers in Public Health.

Pour illustrer leur constat, les chercheurs se sont servis des données sur les cas de COVID-19 et de grippe dans quatre pays : le Canada, les États-Unis, le Brésil et l’Australie.

Leur analyse montre que, dans chacun de ces pays, quand des mesures sanitaires ont été adoptées pour freiner la pandémie de COVID-19, le nombre de cas d’influenza s’est mis à chuter. La courbe des cas de grippe s’est d’ailleurs maintenue à la baisse depuis ce temps.

Selon les auteurs de l’article, les stratégies de prévention mises en place pour lutter contre la pandémie semblent avoir eu un effet important sur la transmission de l’influenza.

Par ailleurs, pendant que ces mesures permettaient de réduire le nombre de cas de grippe, elles n’ont pas empêché la COVID-19 de se propager. Cela prouve, selon les chercheurs, que le SRAS-CoV-2 est plus contagieux que le virus de l’influenza.