•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le rire thérapeutique avec Alexandre Touchette

Les années lumière, ICI Première.
Rattrapage du 27 déc. 2020 : La science du rire

Le rire thérapeutique avec Alexandre Touchette

Le rire thérapeutique, avec Alexandre Touchette

Un clown avec un stéthoscope.
Les clowns ont un rôle essentiel à jouer dans les hôpitaux, puisque malgré la maladie, les enfants restent des enfants.PHOTO : iStock
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 13 décembre 2020

Après les exercices hilarants du yoga du rire et les blagues parfois crues des humoristes, on change de registre pour parler de l'humour thérapeutique et de l'art délicat de faire rire les gens qui sont hospitalisés. Les médecins, bien entendu, ne peuvent pas facilement prescrire une dose de rigolade; ils font donc de plus en plus appel à des professionnels de l'humour pour tenter d'adoucir le quotidien de leurs patients. Alexandre Touchette s'est intéressé au travail des clowns thérapeutiques.

Le plus connu de ces clowns est sans doute le médecin américain Patch Adams, qui a été incarné au grand écran par Robin Williams. Le mouvement qu’il a lancé dans les années 1970 a depuis essaimé partout dans le monde, et la France reconnaît même depuis 2015 le métier de comédien-clown en établissements de soins. Au Québec, c’est la Fondation Dr Clown qui s’occupe de la formation des artistes responsables de ce travail dont les bienfaits auprès des patients sont maintenant reconnus.

Les clowns thérapeutiques peuvent parfois utiliser l'humour burlesque, un peu de type « tarte à la crème », pour faire rire les patients, mais leur travail est souvent beaucoup plus subtil que cela. Ils utilisent surtout l'humour comme un outil pour créer des liens rapidement avec les patients et pour entrer en relation avec eux afin d'être en mesure d'accueillir ensuite leurs réactions, qui peuvent être le rire et la joie, mais aussi parfois la colère, la frustration et la tristesse.