•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un homme, malade, couché sur un divan.
La saison de la grippe approche.PHOTO : iStock
Publié le 20 septembre 2020

Alors que les cas d'influenza se sont à peine comptés par dizaines dans les pays de l'hémisphère Sud, ces derniers mois, les pays de la partie nord de la planète se préparent à leur tour à la cohabitation de la grippe avec la COVID-19. Gino Harel fait le point.

Les mesures imposées par les autorités pour protéger les populations contre la COVID-19 ont assurément joué un rôle dans le bilan enviable de cas d’influenza dans des pays comme l’Afrique du Sud, l’Argentine et l’Australie. Ces régions du monde sortent en effet épargnées de leur saison de grippe, qui se déroule habituellement entre les mois d’avril et septembre.

L’effet de la présence de l’influenza en même temps que celle de la COVID-19 demeure pour l’instant encore peu documenté. Certaines études tentent cependant déjà d’en prévoir les conséquences.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser