•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Léonard de Vinci inspiré par les inventions de ses prédécesseurs

Les années lumière, ICI Première.
Audio fil du dimanche 28 avril 2019

Léonard de Vinci inspiré par les inventions de ses prédécesseurs

Les croquis de Léonard de Vinci ressemblent étrangement à ceux de ses prédécesseurs

Montage de deux dessins d'archives de parachute.
À gauche, le dessin du parachute de Léonard de Vinci, à droite, un autre croquis de parachute dessiné quelques années avant celui de De Vinci.PHOTO : Courtoisie : Biblioteca Ambrosiana et British Library
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 26 avril 2019

Léonard de Vinci était un véritable touche-à-tout, et l'un de ses principaux secteurs d'activité était l'ingénierie militaire. C'est aussi un volet de ses explorations pour lequel on connaît nombre de ses sources d'inspiration, dont plusieurs étaient des Italiens.

De Vinci a produit plusieurs croquis au cours de ses années à travailler dans l’univers militaire – à une époque où l’Italie a vécu des décennies de guerre –, qu’il s’agisse de dessins de parachutes, de chars, d’échelles, de tours d’assaut ou encore de catapultes. Certains de ses prédécesseurs avaient aussi dessiné des appareils semblables avant lui. À ce chapitre, trois d’entre eux l’ont devancé de quelques années : Roberto Valturio, Mariano di Jacopo dit « Taccola » et Francesco di Giorgio Martini.

Des dessins de l'ouvrage De Re Militari (Roberto Valturio, 1472).

Courtoisie : Metropolitan Museum of Art

Valturio avait d’ailleurs produit un véritable traité militaire intitulé De re militari, paru en 1472. Taccola et di Giorgio Martini l’ont suivi avec leurs propres écrits et images. À travers tous ces dessins de tours, de canons, de catapultes, d'échelles, d'armements et même de navires, on comprend que ces ingénieurs se sont sans doute inspirés entre eux. C’est aussi ce que fera plus tard Léonard de Vinci.