•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les risques de COVID grave associés à des facteurs génétiques

Les années lumière, ICI Première.

Comment savoir qui est plus vulnérable devant la COVID?

Vue microscopique du SRAS-CoV-2 responsable de la COVID-19 accroché aux cellules épithéliales respiratoires humaines.
Le SRAS-CoV-2 responsable de la COVID-19 accroché aux cellules épithéliales respiratoires humaines. PHOTO : INSERM/M.Rosa-Calatraval/O.Terrier/A.Pizzorno/E.Errazuriz-cerda
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 29 août 2021

Chez certaines personnes, le virus qui cause la COVID-19 arrive et part sans grandes conséquences. Chez d'autres, il s'installe, s'incruste et provoque de graves dommages, parfois jusqu'à la mort. Qu'est-ce qui distingue ces gens?

Dès le début de la pandémie, la question a mobilisé des chercheurs qui ont identifié des mutations génétiques et une anomalie immunologique chez les patients développant une forme grave de la maladie. Parmi ces spécialistes : Donald Vinh, du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Il discute avec Sophie-Andrée Blondin des dernières découvertes au sujet du gène TLR7 et des autoanticorps contre l'interféron alpha.