•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les années lumière, ICI Première.

La fertilité masculine en chute libre!

Publié le 18 avril 2021
Une illustration de spermatozoïdes en mouvement.
Aujourd’hui, les hommes ont en moyenne la moitié du compte de spermatozoïdes de leurs grands-pères.PHOTO : getty images/istockphoto / Christoph Burgstedt

Les hommes d'aujourd'hui sont 60 % moins fertiles que leurs grands-pères, si l'on considère la quantité moyenne de spermatozoïdes qu'ils produisent. On sait déjà que l'exposition à différents contaminants est en jeu; on sait aussi que les habitudes de vie ont un rôle à jouer dans cette baisse marquée de la fertilité masculine. Mais comme Daniel Cyr l'explique à Sophie-Andrée Blondin, certains des facteurs qui affectent la fertilité sont déjà à l'œuvre quand les bébés garçons se développent dans le ventre de leur mère.