•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Faut-il craindre une nouvelle version du virus H1N1 détectée chez des porcs en Chine?

Les années lumière, ICI Première.
Rattrapage du 5 juill. 2020 : Virus H1N1, fonds océaniques et microbiologie du jardin

Faut-il craindre une nouvelle version du virus H1N1 détectée chez des porcs en Chine?

Un virus identifié dans les élevages de porcs chinois : Entrevue avec Carl Gagnon

Gros plan sur la tête d'un porc.
De 2011 à 2018, les chercheurs ont identifié 179 virus de grippe porcine dans les abattoirs de 10 provinces chinoises et dans un hôpital vétérinaire.PHOTO : getty images/istockphoto / baiajaku
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 3 juillet 2020

Des chercheurs disent avoir identifié une nouvelle variante du virus H1N1 dans des élevages de porcs en Chine. Ce virus, identifié comme le G4, serait un lointain cousin du virus pandémique H1N1 de 2009. L'équipe a testé un groupe de travailleurs de la filière porcine et a également constaté la présence d'anticorps au virus chez 10 % d'entre eux, ce qui voudrait dire que le virus serait déjà passé de l'animal à l'humain. Par contre, on ne rapporte aucun cas de transmission d'humain à humain. Marie-France Bélanger discute de ce sujet avec Carl A. Gagnon, directeur du Centre de recherche en infectiologie porcine et avicole.