•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les années lumière, ICI Première.
Les années lumière, ICI Première.
Audio fil du dimanche 18 novembre 2018

Question de science avec M.-P. Élie : L'envoi d'objets insolites dans l'espace

Est-ce que n’importe qui peut envoyer n’importe quoi dans l’espace?

Publié le 16 novembre 2018
Le satellite Orbital Reflector et son créateur Trevor Paglen.
Orbital Reflector est un satellite mis en orbite strictement en tant qu’œuvre d’art.PHOTO : orbitalreflector

Orbital Reflector est un satellite qui ne sert... à rien. Son concepteur, l'artiste Trevor Paglen, souhaitait en faire le premier satellite mis en orbite strictement en tant qu'œuvre d'art, pour nous faire regarder le ciel avec un « émerveillement renouvelé ». Marie-Pier Elie se demande donc si n'importe qui peut envoyer n'importe quoi dans l'espace. Ou, plus concrètement, quels seraient les obstacles à surmonter si elle souhaitait mettre un grille-pain en orbite...

Les contraintes seraient tout d’abord purement physiques : pour être mis en orbite, un objet doit avoir une vitesse de plus de 27 000 km/h. Une vitesse qu’on n’atteint bien évidemment pas avec une simple catapulte, aussi sophistiquée soit-elle! C’est incontournable : Marie-Pier aurait donc besoin d’une fusée. Ça tombe bien : de plus en plus d'entreprises se spécialisent dans les vols spatiaux privés, dont la plus connue s'appelle Space X.

Il faut cependant y mettre le prix… et les diverses autorisations nécessaires peuvent rapidement compliquer le processus. Mais, grande première : en janvier dernier, une entreprise américaine a tout de même procédé au lancement de quatre petits satellites à bord d’une fusée indienne, même si les autorisations lui avaient été refusées par la Commission fédérale des communications, aux États-Unis. Un pas de plus vers un far west spatial, où n’importe qui peut se permettre de faire n’importe quoi?