•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Sait-on pourquoi la calvitie attaque surtout le dessus du crâne?

Les années lumière, ICI Première.
Audio fil du dimanche 17 décembre 2017

Sait-on pourquoi la calvitie attaque surtout le dessus du crâne?

Question de science avec Marie-Pier Élie

Homme avec calvitie.
La calvitie est à la fois causée par une prédisposition génétique et par les hormones mâles.PHOTO : getty images/istockphoto / Sakkawokkie
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 17 décembre 2017

Cette semaine, un auditeur nous demande pourquoi la calvitie ne semble pas affecter le pourtour de la tête. Le médecin omnipraticien Yves Hébert nous explique le rôle de la testostérone dans ce phénomène principalement masculin qui détruit le follicule pileux, lequel joue un rôle primordial dans la production du cheveu.

Dans sa forme la plus courante, la calvitie est à la fois causée par une prédisposition génétique et par les hormones mâles, plus précisément la testostérone. Dans notre métabolisme, cette dernière se transforme en dihydrotestostérone (DHT) – sorte de produit d’élimination – et détruit le follicule pileux.

« [Bien que l’on ne sache pas encore pourquoi], il semblerait que le dessus de la tête soit une zone prédisposée génétiquement. Quoique, si l’on vivait beaucoup plus vieux, les côtés de la tête seraient aussi affectés [par la calvitie], même s’ils sont plus résistants à la dihydrotestostérone.  »

— Une citation de  Dr Yves Hébert, médecin omnipraticien

Un lien entre la chevelure et la virilité?
Maintenant, la question que tous se posent : si la calvitie est causée par la testostérone, est-ce que ceux qui en souffrent peuvent se targuer d’être plus virils? Non sans un sourire, le médecin omnipraticien confirme qu’il n’en est rien. En clair, un homme atteint de calvitie peut produire peu de testostérone tout en étant très sensible au DHT et, ainsi, subir une perte de cheveux.

La chroniqueuse Marie-Pier Élie profite de l’occasion pour recenser les plus récentes avancées dans le domaine du traitement de la calvitie.

Invité :
Dr Yves Hébert, médecin omnipraticien, clinique Médecine Esthétique (Montréal)