•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les années lumière, ICI Première.
Les années lumière, ICI Première.
Audio fil du dimanche 26 novembre 2017

Science critique avec Marie-Hélène Parizeau

La guerre robotisée

Publié le 26 novembre 2017
Un robot qui tient un fusil de type «sniper»
Les armes autonomes auraient la capacité de déterminer leurs cibles sans contrôle humain.PHOTO : iStock

Hélicoptère de combat sans pilote, véhicule d'infanterie qui tue grâce à l'intelligence artificielle, robots armés postés aux frontières : le futur de la guerre effraie. Marie-Hélène Parizeau consacre une chronique aux questions éthiques qui entourent l'intégration de l'apprentissage artificiel (machine learning) au domaine de la guerre. Car l'utilisation de ce mode d'apprentissage, qui permet à l'intelligence artificielle d'acquérir des connaissances sans intervention humaine, est dans la mire de nombreuses organisations militaires.

« Les armes autonomes sont variées. Ce sont des avions, des robots, des bateaux, voire des systèmes de missiles entièrement automatisés, qui auraient une capacité de décision en déterminant leurs cibles et en tirant sans contrôle humain. »

—  Marie-Hélène Parizeau, professeure de philosophie à l’Université Laval et présidente de la Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies de l’UNESCO