•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les années lumière, ICI Première.
Les années lumière, ICI Première.
Rattrapage du 2 mai 2021 : La COVID-19 et le syndrome du cœur brisé, et la science de la magie

Les plus vieilles expériences en science : Chronique de Marie-Pier Élie

Quand science rime avec patience

Publié le 2 mai 2021
Deux étudiants regardent l'entonnoir contenant la poix sous une cloche de verre.
Dans cette célèbre expérience de l'Université Queensland en Australie, la poix contenue dans l'entonnoir s'écoule au rythme d'une goutte tous les 8 ans.PHOTO : The University of Queensland, Australia / Photographer: Christian Aas

La semaine dernière, quelque part autour d'un campus universitaire, une bouteille était déterrée du sol. Les scientifiques attendaient ce moment depuis plus de 20 ans, car la fameuse bouteille contenait des graines enterrées il y a 142 ans, dans le but d'étudier leur viabilité au fil du temps.

Voilà un exemple parmi tant d'autres d'expériences qui aiguisent la patience des chercheurs, dont une qui consiste essentiellement à observer des gouttes tomber (un total de neuf gouttes depuis 1927). Dans une autre, on élève des mouches à fruits dans l'obscurité depuis 1954, pour mieux comprendre l'évolution. Et n'oublions pas « l'expérience de 500 ans », plus longue expérience scientifique planifiée à ce jour, qui met à l'épreuve la résilience des bactéries et qui prendra fin en 2514.