•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La découverte de l'armée de terre cuite en Chine en 1974

Les années lumière, ICI Première.
Audio fil du dimanche 31 mars 2019

La découverte de l'armée de terre cuite en Chine en 1974

Une armée en terre cuite pour protéger l’empereur

Statue dans le noir.
Pour assurer sa protection dans l'au-delà, le premier empereur de Chine a fait réaliser plus de 8000 statues de soldats.PHOTO : getty images/istockphoto / pangngee
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumièrePublié le 31 mars 2019

Il y a 45 ans, des fermiers ont fait l'une des plus grandes découvertes archéologiques du 20e siècle : celle d'une armée de soldats en terre cuite de taille réelle, qui « garde » l'entrée du mausolée du premier empereur chinois. La nouvelle a attiré l'attention du gouvernement chinois, et des fouilles officielles ont été organisées. Quelques mois plus tard, des centaines de statues ont été découvertes.

Encore une fois, la découverte était le fruit du hasard : en creusant des puits sur leurs terrains dans la province du Shanxi, au centre de la Chine, ces fermiers ont découvert plusieurs morceaux de terre cuite qui avaient une forme humaine. Quelques semaines après qu'ils eurent vendu certains morceaux, la nouvelle a été portée à l’attention de Zhao Kangmin, un conservateur de musée, qui avait déjà découvert d’autres statues de soldats en terre cuite dans la région.

En arrivant sur place, Zhao Kangmin a récupéré toutes les pièces possibles afin de commencer à réassembler des statues. Le résultat l’a amené à conclure qu’il s’agissait bel et bien de statues de taille humaine. La nouvelle a attiré l’attention de journalistes, puis de membres du gouvernement chinois. Vinrent ensuite les fouilles, puis l’impressionnante découverte.

L’empereur qui jouait à la statue
Ces soldats sont les vestiges d’un vaste complexe funéraire souterrain dédié à Qin Shi Huangdi, premier empereur de Chine. Ce dernier est devenu à 13 ans le roi du royaume de Qin, en 246 avant notre ère. Son règne a été important : à l'époque, la Chine contemporaine était divisée en sept royaumes perpétuellement en conflit depuis plus de deux siècles. Il a réussi à les unifier et est devenu le premier empereur de Chine. Pendant son règne de 11 ans, il a standardisé la monnaie et le système de poids et mesures, tout comme l’écriture, à travers la chine. Il a aussi construit les premiers éléments de ce qui est devenu la Grande Muraille. Le système impérial qu’il a instauré est resté en place jusqu’en 1911.

Après la mort, la guerre
Or, l’empereur avait peur de la mort. Alors qu’il était adolescent, il avait ordonné le début de la construction d’un grand mausolée en son honneur ainsi qu’une armée qui devait l’accompagner pour assurer son règne dans l’au-delà.

L'armée de terre cuite a été enterrée en formation de combat dans des fosses parfois aussi longues que 250 mètres.

getty images/istockphoto / vladj55

Ce que les fouilles ont précisé
La découverte de l’armée de terre cuite a complètement bouleversé nos connaissances sur cette époque. Certains textes d’historiens chinois y font référence, mais aucun ne traite d’une telle armée.

Dans cette armée de l’au-delà, on compte plus de 8000 statues pesant 300 kg et mesurant 1 m 80. On y trouve différents types d’infanterie et d’archers, et on peut identifier leur rang dans la chaîne de commandement par leur armure et leur équipement. On a aussi trouvé 130 chariots et plus de 600 chevaux en terre cuite, tous réalisés à taille réelle.

Jusqu’à 600 fosses ont été identifiées dans cet énorme complexe souterrain de 59 km2, construit pour être une réplique du palais impérial. On croit que jusqu’à 700 000 personnes ont travaillé à sa construction, et ce, pendant 40 ans.

Et la tombe de l’empereur?
Les archéologues chinois préfèrent laisser le tombeau fermé en attendant de nouvelles méthodes de préservation afin d’empêcher l’air de dégrader ce qui s’y trouve. Cependant, certaines techniques nous permettent de l’imaginer. En effet, des excavations et des techniques d’imagerie donnent la possibilité d’estimer que la tombe se trouve entre 20 et 50 m sous terre, qu’elle mesure 80 m de long et 15 m de haut, et que les murs intérieurs sont conçus comme des escaliers.