•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les années lumière, ICI Première.
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumière

Rattrapage du 14 nov. 2021 : Le goût de la viande artificielle et le rôle écologique des baleines

Résumé

Chantal Srivastava analyse le bilan de la COP26 de Glasgow; Nancy Caouette parle du rôle écologique des baleines; la Dre Caroline Quach-Thanh parle de la vaccination des enfants contre la COVID-19; Chantal Srivastava se penche sur une vitrine de solutions écologiques proposées à la COP26; Gino Harel donne des détails sur la documentation des formes protéiques de l'humain; et Marie-Pier Elie aborde la question de science portant sur le goût de la viande artificielle.

  • 12 heures 10 minutes

    Sommaire de l'émission avec Sophie-Andrée Blondin et l'équipe

  • 12 heures 11 minutes

    Analyse du bilan de la COP26

  • 12 heures 50 minutes

    Le rôle écologique des baleines : Les explications de Nancy Caouette

    Image d'une baleine bleue

    Les baleines, plus gourmandes que ce que l'on croyait

    Une vaste étude réalisée dans trois océans conclut que le plus grand mammifère du monde, la baleine bleue, et d'autres espèces de baleines à fanons mangent en moyenne trois fois plus que prévu. Cette conclusion surprenante laisse présumer que le rôle des baleines dans l'écosystème marin, mais aussi dans la lutte contre les changements climatiques était jusqu'ici largement sous-estimé, comme l'explique notre journaliste Nancy Caouette.
  • 13 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Sophie-Andrée Blondin et l'équipe

  • 13 heures 7 minutes

    La vaccination des enfants contre la COVID-19 : Entrevue avec Caroline Quach

  • 13 heures 20 minutes

    La COP26, une vitrine pour des solutions écologiques

  • 13 heures 34 minutes

    Documenter les protéoformes chez l'humain : Les détails avec Gino Harel

    Illustration impressionniste de bandes vertes claires qui apparaissent, sous forme de serpentins, sur un fond pâle.

    Le grand livre des protéoformes humaines en devenir

    Des experts du milieu de la protéomique lancent un appel international à la mobilisation pour faire l'inventaire de toutes les formes protéiques de l'humain. Ils ont publié un article en ce sens, cette semaine, dans la revue Science Advances. Gino Harel nous parle de leur projet.
  • 13 heures 46 minutes

    Question de science sur la viande artificielle : Chronique de Marie-Pier Élie

    Représentation de cubes de viande artificielle.

    Viande in vitro : bientôt dans nos assiettes?

    On cultive déjà en laboratoire de la peau, des vaisseaux sanguins, des neurones et toutes sortes d'autres tissus à partir de cellules-souches. Alors pourquoi pas des muscles, ou, autrement dit, de la viande? Déjà, plusieurs entreprises sont prêtes à vendre du bœuf, du poulet, du porc, du poisson et des crustacés directement issus de bioréacteurs. Mais qu'en est-il du goût et de la valeur nutritive de ces aliments futuristes?