•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les années lumière, ICI Première.
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumière

Rattrapage du 22 août 2021 : La troisième dose, le glyphosate, et la biomécanique aux paralympiques

Résumé

Une troisième dose contre la COVID-19 pour les personnes à risque, avec Gino Harel; le glyphosate sous la loupe des régulateurs de l'Union européenne, avec Chantal Srivastava; la science du dopage en évolution, avec Christiane Ayotte; l'ADN environnemental pour caractériser la biodiversité, avec Alexandre Touchette; le signal « Wow! » capté en août 1977, avec Renaud Manuguerra-Gagné; et la science au service des athlètes paralympiques, avec François Prince.

Cet extrait audio vous a été recommandé

  • 13 heures 43 minutes

    La science au service des athlètes paralympiques : Entrevue avec F. Prince

    Un athlète paralympique muni d'une prothèse pour membre inférieur.

    Paralympiques et biomécanique : une équipe gagnante

    Améliorer une performance olympique de quelques fractions de seconde, ça demande des centaines, voire des milliers d'heures de recherche et d'entraînement. Pour les disciplines paralympiques, par contre, les gains sont souvent plus importants et plus rapides. François Prince est spécialiste de la biomécanique des athlètes paralympiques. À la veille du début des Jeux paralympiques de Tokyo, il décrit à Sophie-Andrée Blondin les plus récents progrès en matière de prothèses et d'aérodynamisme.