•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les années lumière, ICI Première.
Les années lumière, ICI Première.
Les années lumière

Audio fil du dimanche 31 décembre 2017

Résumé

  • 12 heures 10 minutes

    Sommaire de l'émission avec Sophie-Andrée Blondin et l'équipe

  • 12 heures 13 minutes

    Question de science avec Marie-Pier Élie

    Collage d’une feuille de coriandre et d’un homme dégouté.

    Pourquoi certaines personnes détestent-elles la coriandre?

    La coriandre divise. Alors que les uns adorent sa fraîcheur, les autres sont dégoûtés par son parfum. La nutritionniste Christina Blais nous explique que cette différence de perception implique la génétique, puisque les pourfendeurs de l'herbe odorante réagiraient plus fortement à une molécule qui sent la punaise des bois et le savon.
  • 12 heures 18 minutes

    Un reportage de Richard Massicotte

    Des hommes préhistoriques chassent un mammouth

    Les hommes préhistoriques et la viande

    Est-il vrai que les premiers humains consommaient majoritairement de la viande? Peut-on affirmer que notre espèce a développé un cerveau volumineux grâce à une diète carnée? La paléoanthropologue Michelle Drapeau aborde certains clichés au sujet de l'alimentation préhistorique.
  • 12 heures 26 minutes

    Question de science avec Marie-Pier Élie

  • 12 heures 30 minutes

    Un reportage de Jean François Bouthillette

    Biscuits en forme de squelettes

    Le squelette contribue à réguler l’appétit

    On découvre l'étendue du rôle que jouent nos os. Plus qu'une charpente, notre squelette intervient dans notre capacité à métaboliser le sucre, mais aussi dans la régulation de notre appétit – voire dans le maintien de notre mémoire!
  • 12 heures 39 minutes

    Question de science avec Marie-Pier Élie

    Un homme qui sort la dinde du four.

    La science au service de la dinde parfaite

    À l'heure du réveillon, nombreux sont les cuistots qui doutent de la cuisson de leur dinde. Le problème se loge du côté des muscles qui composent l'animal. D'un côté, la viande blanche est faite de muscles dédiés aux mouvements rapides, notamment pour le battement des ailes. De l'autre côté, la viande brune emmagasine de l'énergie pour les mouvements lents grâce à une protéine foncée. La nutritionniste Christina Blais explique en quoi la saumure est la solution idéale pour cuire simultanément ces deux types de viandes.
  • 12 heures 45 minutes

    Un reportage de Chantal Srivastava

    Un avocat et des rôties aux avocats.

    Manger plus vert : mythes et réalité

    Se nourrir bio, équitable, local, végane, est-ce nécessairement toujours au profit de soi et de l'environnement? De plus en plus d'études tentent de faire la part des choses entre les mythes et la réalité dans les choix alimentaires en vogue.