•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Avec Bobine, la FCIPE veut développer les compétences en vidéo de la communauté

Le réveil Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve et Labrador, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 7 octobre 2021

Avec Bobine, la FCIPE veut développer les compétences en vidéo de la communauté

Avec Bobine, la FCIPE veut développer les compétences en vidéo de la communauté

Deus hommes devant une caméra, l'un explique à l'autre le fonctionnement.
Les lauréats du projet Bobine de la Fédération culturelle de l'Île-du-Prince-Édouard pourront bénéficier de classes de maître, afin d'apprendre à se servir du matériel cinématographique. Des bourses d'un montant maximal de 5000 $ leur seront aussi octroyées.PHOTO : CBC / Jessica Doria-Brown

La Fédération culturelle de l'Île-du-Prince-Édouard (FCIPE) propose financement et formation aux personnes issues de la communauté acadienne et francophone de la province qui souhaitent développer leur compétences en production de film.

Un appel à idées pour la réalisation de films est lancé jusqu'au 21 octobre, avec des bourses pouvant aller jusqu'à 5000 dollars et des classes de maître à la clé.

L'idée, intitulée Bobine, est née au début de la pandémie, alors que beaucoup d'évènements et de concerts étaient diffusés en ligne, sans atteindre un niveau de qualité adéquat.

Au micro du Réveil, Marissa Ladéroute et Ghislaine Cormier, de la Fédération culturelle de l'Île-du-Prince-Édouard, expliquent les tenants et aboutissants de ce projet.

« Surtout dans la communauté francophone, on trouve qu'il n'y a pas forcément ces opportunités donc on aimerait ouvrir ces portes-là. »

—  Marissa Ladéroute

« Au début de la pandémie, on regardait les produits qui venaient de notre communauté et on se disait qu'il y avait moyen d'améliorer un peu. Il faut aussi regarder nos homologues anglophones, ils ont développé beaucoup de capacités, de ressources. Un objectif est d'amener notre communauté aux mêmes standards. Je pense que c'est un peu important. »

—  Ghislaine Cormier

Avec les informations de Laurent Rigaux.